LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE

Originellement basé en bordure du bassin méditerranéen, au sein de la ville balnéaire de Villeneuve-Loubet, le GIPM conserve un attachement tout particulier pour cette mer chargée d'histoire et de passion.

La Mer intercontinentale semi fermée, s'étendant sur une superficie d'environ 2,5 millions de kilomètres carrés, la méditerranée à toujours été et ce depuis l'antiquité, une importante voie de communication et de transport maritime, permettant des échanges commerciaux et culturels permanents entre les pays émergeant de la région.

Avec une ouverture principale de seulement 14 kilomètres de large sur l'océan pacifique, les eaux méditerranéennes mettent plus d'un siècle à se renouveler. De cette spécificité géologique découle un ensemble de problématiques environnementales d'importance majeur.

En juin 2011, un rapport sénatorial de 300 pages présenté par le sénateur de l'Aude, Roland Courteau, dénonce de façon alarmante les lourdes menaces pesant sur l'équilibre écologique et les richesses d'une mer méditerranée, qui ne parvient plus à assimiler et résorber les multiples pressions qu'elle subie.

Parmi ces menaces issues de la croissance démographique, de l'industrialisation et du trafic maritime, sont entre autre répertoriées, la dissémination massive de macro-déchets, les rejets de polluants chimiques, organiques et de résidus médicamenteux, les chantiers littoraux de grande envergure et la surpêche.