Innovations

Initialement spécialisé dans la lutte contre les pollutions marines, le GIPM est devenu sous l'influence de son président fondateur monsieur Philippe Delean, une entité pluridisciplinaire capable d'appréhender et de traiter au niveau international, l'ensemble des pollutions connues.
En s'appuyant sur un centre de recherche et développement performant, des missions d'étude impliquées et des commissions spécialisées réunissant dans une même synergie, un ensemble de compétences scientifiques, techniques et technologiques, le GIPM est devenu un interlocuteur privilégié, étant en mesure de proposer aux décideurs et aux acteurs de l'anti pollution, des solutions techniques et technologiques abouties et innovantes, elles mêmes strictement respectueuses de l'environnement.
De fait, toute solution superficielle, aboutissant au terme du process d'intervention ou de traitement, à une dissimulation physique d'une substance polluante ou au retardement de ses effets, est considérée par le GIPM, comme non légitime et préjudiciable au devenir de l'humanité.
Sur la prise de conscience que la complexité et l'efficacité de la lutte anti pollution relève de son appréhension globale, dans le sens de la multitude et de l'interactivité des sources et substances polluantes, le GIPM s'est inscrit dés sa création dans une démarche didactique. Il s'agit d'intellectualiser, comprendre, unifier et transmettre les compétences, afin de pouvoir à terme les mener à l'optimisation au sein du schéma global.

La rétention des déchets par Pollustock Innovations
logo pollustock

Le filet nasse de grande capacité de type HR1000 développé par la société Pollustock est un filet technique multi parois destiné à être installés aux sorties des buses, caniveaux, émissaires, exutoires, avaloirs et collecteurs dédiés à la gestion des eaux pluviales.
Ce filet technique spécifique a été conçu et dimensionné pour pouvoir résister aux puissantes poussées dynamiques générées par les eaux de pluie lors des épisodes orageux, tout en permettant de retenir et de concentrer en différents points de collectes définis des volumes importants des déchets qui avant cette solution innovante finissaient inexorablement dans les vallons et cours d'eau limitrophes puis à terme dans l'élément marin. Ce filet volumétrique d'une capacité de rétention minimale de 2 à 3 mètres cubes est confectionné dans des matières premières sélectionnées, ne nécessite aucun entretien particulier. Il doit être vidé manuellement ou mécaniquement selon des fréquences conditionnées par les volumes de déchets capturés.

Spécificités

Le HR1000 est l'aboutissement de deux années de recherches en terme d'optimisation structurelle. Ce filet nasse unique tant dans sa forme que dans sa construction, bénéficie de caractéristiques évolutives et exclusives. Susceptible de supporter simultanément plusieurs tonnes de charges et des poussées dynamiques très élevées, le HR1000 a été conçu pour maintenir un niveau d'efficacité permanent, tout en résistant aux conditions d'utilisation les plus extrêmes. En ce sens sa forme trapézoïdale et ses dimensions ont été pensées et adaptées pour pouvoir répondre à des contraintes contextuelles spécifiques et à des exigences particulières telles que la prévention des phénomènes de colmatage et la simplification des opérations de vidage. Tout dispositif de rétention installé sur les réseaux d'eaux pluviales devant garantir l'évacuation continue des fluides, tout en retenant d'important volumes de déchets sur des périodes de maintenance potentiellement aléatoires pouvant êtres liées à d'éventuelles difficultés logistiques ou météorologiques, le HR1000 se devait de répondre à ces deux exigences.

Pour plus d'informations : www.pollustock.com

Le biocontrôle et les bio technologies par Bioassays France
logoBioassays

La présence de polluants toxique dans les sols pose des problématiques à la fois d'ordre économique et de santé publique. La maîtrise de solutions performantes et éco-responsables constitue donc un enjeu fondamental pour les générations futures. Inversement aux idées reçues, ces pollutions ont des capacités de migration aussi importantes que les pollutions atmosphériques ou aquatiques. Parallèlement à la destruction des écosystèmes endémiques qui sont à leur contact direct, ces polluants composés principalement de résidus de pesticides de synthèse, contaminent inexorablement sous l'effet du vent et des eaux de ruissellement, les nappes phréatiques, de vastes zones géographiques limitrophes et finissent par par se répondre en mer.
Le risque de retrouver ces polluants dans la chaîne alimentaire, devient alors élevé et constitue de ce fait une problématique de santé publique.
Il existe aujourd'hui différentes méthodes complexes permettant d'extraire ou de détruire les polluants présents dans le sol, en fonction du type de polluant et de la nature du terrain à traiter. Nombre d'entre elles, très consommatrices d'énergie, nécessitent d'important mouvements de matière et gênèrent donc indirectement des pollutions résiduelles.
Le GIPM conformément à ses propres principes valorise toutes les solutions alternatives de bio-contrôle qui permettent d'anticiper ces situations à risque et dont les procédés éco-chimiques garantissent une régénération progressive des sols.

Les solutions

Le bio-contrôle trouve son fondement dans des valeurs environnementales et humaines liées à l'observation et compréhension du vivant. Les solutions qui entrent dans cette catégorie ont pour fonction de protéger les plantes des différentes sources de stress et d'agressions biotiques quelles sont susceptibles de supporter, par le recours à des mécanismes ou des principes d'interaction naturels. On parle alors de protection biologique intégrée ou PBI.
Parmi ces solutions, le bio mimétisme correspond aux travaux de recherche et de développement portant sur la reproduction ou reconstitution artificielle par l'Homme de mécanismes naturels tel qu'il est possible de les observer et de les identifier chez les êtres vivants. Ces derniers utilisent pour communiquer différents composés chimiques volatils appelés signaux sémio chimiques inter ( kairomones, allomones et synomones ) et intra spécifiques ( phéromones ) qui correspondent à des identifications olfactives détectables par les individus de différentes espèces, on parle alors de mode de communication par médiation chimique inter spécifique, soit exclusivement par les individus d'une même espèce, on parle alors de mode de communication par médiation chimique intra spécifiques. Intégrés dans des principes de capture ou de confusion ces composés chimiques agissent directement sur les reflexes comportementaux des insectes ciblés, garantissant inversement aux traitements phytosanitaires conventionnels, des actions de régulation stables et rigoureusement sélectives sans émissions de molécules toxiques polluantes. En ce sens le bio mimétisme répond aux exigences d'efficacité et de responsabilité environnementale les plus élevées telles que le GIPM les soutient.

Pour plus d'informations : www.bioassays.fr

La dépollution des sédiments par Biosynergie
logo biosynergie

Le dragage maritime ou fluvial recouvre un ensemble d'interventions visant à rétablir le niveau d'exploitation des chenaux et bassins existant afin de maintenir la navigation des navires ou à effectuer les travaux nécessaires au creusement de nouveaux chenaux ou bassins.
Ces travaux indispensables au maintien des activités navales et portuaires, ne sont pas sans conséquences pour l'environnement. Ils représentent un risque polluant important avec une potentialité de contamination des eaux côtières et des écosystèmes. Les ports sont des plans d'eau calme ou le processus de sédimentation fixe un ensemble d'altéragénes issus des rejets côtiers, des eaux de ruissellement et des activités de la plaisance ( Huiles, peintures antifouling, hydrocarbures, eaux grises, métaux lourds).
Auparavant ces boues indésirables étaient chargées sur des barges, puis rejetées au large sans plus de précaution. Il est désormais interdit de procéder à ce type de rejet et des solutions de substitution, éco-responsables et valorisantes, trouvent désormais tout leur sens.
Pleinement conscient des enjeux liés au traitement et à la valorisation de ces boues, le GIPM met en avant des solutions biologiques à très haute performance permettant de réduire les hauteurs de sédiments sans avoir à les déplacer.

Des bactéries au service de l'environnement

Depuis plus de 20 ans la société Biosynergie optimise des procédés biologiques permettant de rééquilibrer de façon totalement naturelle les milieux aquatiques par la réduction des hauteurs de sédiments, l'élimination des algues invasives, des métaux lourds, résidus d'hydrocarbures et dérivés. Cette approche innovante qui conjugue les performances du bio mimétisme et des biotechnologies identifie dans la nature des bactéries déjà existantes et actives mais en quantités insuffisantes, qui seront par la suite concentrées et fixées en laboratoire pour atteindre un niveau d'efficacité optimal et se nourrir de nombreux polluants d'origine anthropique. Ce développement de pointe nécessite les compétences de scientifiques, d'ingénieurs, de biologistes et d'écotoxicologues.

« Le problème c’est que depuis des décennies on pollue plus que ce que les micro-organismes à l’état naturel peuvent absorber. En outre, ce que l’on rejette est de plus en plus complexe et donc les enzymes ont de plus en plus de mal à casser les molécules »

Gilles Bonamy, PDG de la société Biosynergie

En milieu portuaire les bactéries positives identifiées et proposées par la société Biosynergie permettent de mener sans aucune toxicité pour l'Homme et la vie marine, des actions ciblées et efficientes tout en évitant d'avoir recours a la lourde et impactante méthode conventionnelle du dragage mécanique. Une méthode désormais dénoncée par nombre d'experts pour ses multiples nuisances. Le dragage mécanique outre le fait qu'il soit énergivore, génère des mouvements de sédiments et de boues polluantes, du bruit et représente des budgets élevés pour les collectivités.

Le concept Emergen'Sea par EcotanK
logo ecotank

Emergen'Sea est un concept innovant qui a été imaginé et crée dans le but de répondre aux différentes pollutions pouvant survenir sur les plans d'eau portuaires. Ce concept a été pensé et parfaitement dimensionné pour être en mesure de répondre a la gestion de toutes les situations d'urgence. Emergen'Sea repose est un service d'astreinte disponible 24h sur 24 et 7J sur 7 proposé aux gestionnaires de port, services municipaux et compétences préfectorales et qui leur donne l'assurance d'une :

- Protection maximale des personnes
- Protection maximale de l'environnement
- Protection maximale des biens
- Mise en conformité des capitaineries

Pourquoi faire appel à Emergen'Sea ?

Partant du constat que toute l'efficacité d'une opération de gestion dans une situation de crise environnementale est directement liée à la rapidité de mise en oeuvre des réponses proposées, au plus vite l'ensemble des moyens professionnels disponibles seront acheminés et déployés par des opérateurs expérimentés sur l'événement, au plus vite une pollution sera contrôlée et ses conséquences environnementales, humaines et économiques seront limitées.

Un seul concept pour répondre a 3 obligations :

  • Une rapidité d'intervention sous astreinte
  • Une disponibilité de matériel professionnel
  • Une expérience des situations de crise éprouvée

Le concept Emergen'Sea permet de décharger les responsables de ports d'un ensemble de lourdes contraintes liées à une disponibilité de produits, d'équipements et de matériel en parfait état d'utilisation, impliquant stockage, entretien et formation.

Pour plus d'informations : www.ecotank.fr