Spécificités maritimes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Généralités :

 

L'appropriation progressive de la mer par l'homme, constitue un risque majeur pour l'environnement maritime, du fait que toutes les activités humaines littorales et offshore sont potentiellement susceptibles de générer des pollutions accidentelles ou volontaires.

En mer, les navires de commerce ou de plaisance,  mais également les plate- formes de recherche ou d'exploitation pétrolières offshore, les gravières sous marines, les dragages ou encore les installations aquacoles sont toutes et sans aucune exception, à l'origine de rejets polluants.

La valorisation des activités marines, en tant que source de richesses énergétiques ou alimentaires, passe en conséquence par la protection de cet environnement jusqu'alors relativement préservé.

 

La gestion de cette menace implique une maîtrise énergétique et l'encadrement des émissions de gaz à effet de serre pour lutter contre les conséquences des changements climatiques. Elle concerne également toutes  les pollutions et autres atteintes pouvant être portées au milieu marin et à ses ressources.

 

Exemples de pollutions ou de sources polluantes :

 

L'accroissement des pollutions transnationales telles que les marées noires.
L'accroissement exponentiel du fret maritime.
La sur-pêche et les pressions exercées sur les ressources halieutiques.
Les déversements industriels littoraux.
Le développement exponentiel du tourisme balnéaire et de la plaisance.
La multiplication des programmes d'exploration offshore.

 

L'urgence d'une prise de conscience et d' une réaction internationale concertée est aujourd'hui une préoccupante évidence, tel que cela à pu être démontré par le processus d'évaluation mondiale de l'état des océans de l'ONU ( Global assessment of the marine environnement ) ainsi que par le programme mondial d'évaluation des eaux ( Global international waters assessment ).