MOYENS

Lors d’une pollution accidentelle, sur ou à proximité d’une zone aquatique ( rivières, étangs, fleuves, ports, estuaires ou mer ), il est indispensable d’être en mesure de déployer en urgence, un ensemble de moyens humains et matériels parfaitement formés et adaptés au contexte géographique, climatique et aux spécificités chimiques du ou des polluants.


Il s’agit de garantir des actions concertées, efficaces et sécurisées permettant de contrôler et de stopper la dispersion et la propagation de la pollution et ainsi réduire son impact environnemental et économique.
Par exemple, lors d’un déversement d’hydrocarbure en haute mer, l’objectif prioritaire des intervenants est contrôler physiquement la nappe, avant que celle ci ne puisse atteindre les zones côtières. Les manoeuvres anti pollutions en haute mer s’avérant plus rapides, moins complexes et moins dangereuses qu’a proximité des côtes.


Conscients de ces enjeux, les membres du GIPM ont mis en place depuis 2008, une lourde et complexe politique de concertation et de financement destiné à la constitution d’un ensemble de moyens techniques, technologiques et logistiques propres ou fédérés. Le GIPM est donc en mesure de déployer dans les délais les plus rapides, sur tout le territoire français et sur l’ensemble du bassin méditerranéen, des moyens de lutte anti pollution performants. 

Support aérien

 Support maritime

 Barrages de confinement

 Absorbants

 Ecrémeurs

 Ecopomex

LES MOYENS DISPONIBLES

Laboratoire d'analyse
Bateau Solaire
Barge pour macro-dévasage

Barge pour macro-dévasage
Vigie avion
Annexe

(SKIFF) 8m x 3,2m moteur inboard IVECO de 400 CV avec hélice de 1 mètre de diamètre.
Grue 45t/m

Grue située sur l’arrière du bateau
Navire “OCEA”

Bateau d’intervention 45 m Tirant d’eau 2,50m