HISTORIQUE

 

Le groupement d'intervention contre les pollutions marines, à été initié en 2008 par le centre régional cote d'azur de la Lyonnaise Des Eaux

Le vendredi 14 mars 2008, une charte de partenariat est signée dans les locaux de l’entreprise régionale côte d’azur de Lyonnaise Des Eaux, entre les six membres co-fondateurs, responsables de sociétés fédérées par le GIPM. Cette charte historique à permis de définir deux des principes fondateurs:

- Les règles de constitution du GIPM

- Le principe de la mutualisation des compétences et des moyens.

 

La mission principale du GIPM était de définir et de mettre en oeuvre des structures et des procédures, afin d’assurer le plus rapidement et le plus efficacement possible la lutte contre les pollutions par hydrocarbures, sur mer, lacs, fleuves et rivières.

Très rapidement et de part son positionnement géographique de proximité avec le bassin méditerranéen, la vocation du groupement à été de fédérer et de mutualiser un ensemble de sociétés privées et de moyens publics, dans la lutte contre les pollutions liées à l’élément aquatique.

Support logistique originel du plan Infra Polmar de Cannes, le GIPM est devenu au fil des années et au travers de 27 sociétés privées, capables de mobiliser un ensemble de moyens humains et matériels sur des interventions anti pollution d’urgence, une véritable force transfrontalière représentée dans 17 pays.

Depuis novembre 2009, le statut du GIPM à évolué en tant qu’association, conformément aux dispositions de la loi du 1er juillet 1901 et de son décret d’application du 16 aout 1901.

Le GIPM doit être désormais considéré comme une “ Association de solidarité environnementale internationale ”.